Avogbanna

Togo

2005 Adduction électro-solaire

Avogbanna est un quartier extérieur de Bohicon, à l’Ouest de la route nationale qui part vers le Nord. Ce village souffrait, comme tant d’autres de la région de ne pas être raccordé à un réseau d’eau potable. Avogabanna est coupé en deux par la route nationale et les rails du  chemin de fer Bohicon – Parakou. Le quartier où IAS est intervenu est la partie Ouest.

Ce projet, qui est la réciproque de celui de Ouassougon, et le fruit de la collaboration entre IAS et Education et Libération, Genève, dont le secrétaire général est Jean-Pierre Lagnaux, ainsi que son antenne béninoise Education et Développement Bénin (EDB), animée par Appolinaire Ahanzo. Il a été financé par les Communes de Meyrin, Genève et Vernier, ainsi que par le Fonds Mécenat des Services Industriels de Genève, et réalisé en deux temps, au rythme du financement.

Nous avions électrifié le dispensaire “des 10 Collombes” au début 2005.

Les hydrauliciens béninois doutaient de la possibilité de tomber sur une nappe phréatique conséquente près du dispensaire et des quartiers principaux d’Avogbanna Ouest, mais, en avril 2006, grâce à la persévérance de Appolinaire Ahanzo, un forage y a été réalisé avec succès.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’introduction de la pompe dans le forage : une opération délicate qui nécessite la collaboration de tous.

Le réseau d’eau alimente à partir du château d’eau (à côté du forage) la borne-fontaine BF1 du quartier proche, le dispensaire directement, la borne pour la boisson des élèves de l’école primaire BF2 et la borne BF3 pour la population de l’autres quartier.

Chaque borne-fontaine a dans sa structure un compteur et une vanne principale accessibles au fontainier par un regard avec cadenas, une sortie à environ un mètre de haut avec vanne pour remplir les bidons, une sortie à environ 1,80 m de haut avec vanne pour remplir les bassines sur les têtes.

La borne-fontaine 3 et sa fontainière

Le gestionnaire devant la porte du local technique.
Il gère la distribution à la borne-fontaine 1 et surtout il relève quotidiennement l’état de tous les compteurs.
Le relevé du compteur de l’eau pompée est l’indicateur du bon fonctionnement de l’installation, et de son débit. On peut en tirer le graphique ci-dessous.

Lors de la cérémonie d’inauguration,début janvier 2007, Jacques et Julien Painot, les Yovos de IAS ont reçu les symboles de chefs. Entre eux, le maire de Bohicon Paulin Tomanaga.

Les images de la TV locale ont imortalisé durant leurs discours Appolinaire Ahanzo, à gauche, Nicolas Azokpota, le chef de l’arrondissement de Avogbanna, Jacques Painot et son fils, Julien.

Les panneaux photovoltaïques veillent sur la santé de la population de Avogbanna, tandis que les enfants posent devant leurs mères faisant la queue à la borne-fontaine…

Remplacement de la pompe

Après que le pompage ait extrait une moyenne de 3’500 litres par jour depuis 2007, il a brusquement cessé de fonctionner.  Il a malgré tout fallu plusieurs mois pour récolter les fonds nécessaires à une intervention réparatrice. Un  soufflage (opération qui consiste à injecter de l’air comprimé sous pression dans le puits afin d’éloigner les boues de la tête d’aspiration) s’est avéré nécessaire. Fin octobre 2010, à l’occasion d’un déplacement pour l’électrification de l’école, Jacques Painot, Pierre-Alain Steffen et André Bourqui ont pu remplacer la pompe défectueuse. C’est avec joie et reconnaissance que la population a retrouvé l’accès en quantité à une eau potable de qualité. Avec elle, IAS remercie le Fonds Mécenat des Services Industriels de Genève qui a financé cette remise en état.

Extraction de l’ancienne pompe
L’axe est cassé
Pompage